Demande de mise en place d’un plan d’urgence de prise en charge des blessés médullaires

 Dans En Circonscription

Je remercie le quotidien Sud Ouest qui dans son édition du Bassin d’Arcachon a révélé une situation particulièrement difficile.

J’ai été émue par la vie de Marine admirablement soutenue par sa maman Laurence Mouliets. Après un échange avec elle, nous avons convenu de déposer une question écrite à Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé.

 

En France, on compte 40 000 paraplégiques et tétraplégiques, dont la moyenne d’âge est de 28 ans. Un nombre qui augmente d’environ 1 500 cas chaque année.

Les lésions de la moelle épinière sont aujourd’hui un problème de santé publique.

Les recommandations de l’Académie nationale de médecine sont connues :

  • Prévenir les complications
  • Développer les capacités fonctionnelles restantes en fonction du niveau de l’atteinte
  • Assurer l’insertion de ces blessés dans la société et un suivi systématique tout au long de leur vie

Ces objectifs ne peuvent se concevoir qu’au sein d’unités spécifiques, véritables pivots et chefs d’orchestre de cette prise en charge qui doit être multidisciplinaire.

Aujourd’hui, la prise en charge des blessés médullaires n’est pas suffisamment ouverte à l’ensemble d’entre eux, qui se voient alors privés de rééducation et de réadaptation.

 

J’ai demandé au ministre des Solidarités et de la Santé d’envisager la mise en place d’un plan d’urgence de prise en charge des blessés médullaires, qui passe notamment par la création d’établissements médicaux spécifiques.

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher