Team maritime : Temps d’échanges avec Denis Robin, Secrétaire général de la Mer

 Dans Actualités, Focus Assemblée
Le 19 février la Team maritime a reçu Denis Robin, Secrétaire général de la Mer, pour présenter les conclusions du dernier CIMER.
Dans un contexte inédit marqué par les doubles conséquences de la crise sanitaire et du Brexit, le CIMER 2020 s’est tenu au Havre le 22 janvier dernier.
Après le volet maritime du plan de relance, le CIMER 2020 est une réponse supplémentaire pour relever les défis de la sortie de crise et relancer notre économie maritime.
Il entend même aller plus loin, en fixant résolument notre stratégie maritime dans des objectifs de développement durable et de souveraineté économique.
Ainsi, ce nouveau CIMER est structuré en quatre grandes ambitions pour accélérer notre stratégie maritime :
  • Relancer la filière maritime et portuaire
L’une des mesures phares du CIMER réside notamment dans l’adoption de la nouvelle stratégie nationale portuaire.
Objectif : porter de 60 à 80% la part du fret conteneurisé à destination et en provenance de la France manutentionné dans nos ports à l’horizon 2050.
  • Persévérer dans la transition écologique et la protection de l’environnement marin
Plusieurs leviers peuvent être envisagés pour nous permettre d’atteindre nos objectifs de développement durable. C’est notamment le cas de l’accélération de la feuille de route « Zéro déchet plastique en mer », adoptée en 2019. Une réponse concrète à la problématique de l’érosion côtière, sur laquelle je suis actuellement mobilisée dans le cadre du Projet de loi « Climat et résilience », est également indispensable pour l’adaptation de nos littoraux aux changements climatiques.
  • Renforcer notre sécurité maritime
En approuvant le schéma directeur pour les moyens aériens de la fonction garde-côtes ou encore en installant des radars de surveillance aux Antilles.
  •  Améliorer la connaissance des fonds marins, encore à 90% inexplorés.
Le CIMER donne une nouvelle ambition à la stratégie nationale pour les grands fonds marins. Ce travail permettra, à terme, d’explorer dans la durée ces zones méconnues et d’amplifier les efforts de protection des fonds marins.
Enfin, le CIMER 2020 entendant donner un nouvel élan à la recherche océanographique française, en poursuivant les travaux du programme prioritaire de recherche « Climat et Océan » et en positionnant la France dans les instances de gouvernance de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques.
Pour concrétiser les ambitions de ce CIMER, la Team maritime sera présente à chaque étape de sa mise en œuvre.

 

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher