Soutien aux entreprises de l’aquaculture

 Dans En Circonscription
La crise sanitaire qui a conduit aux fermetures administratives des restaurants, principaux clients des aquaculteurs, a fortement fragilisé les entreprises de ce secteur.
 
Sophie Panonacle, Députée du Bassin d’Arcachon, est intervenue à plusieurs reprises pour soutenir la filière représentée localement par Michel Berthommier, propriétaire de la ferme l’Esturgeonnière, producteur du caviar Perlita au Teich.
 
Dès le mois de juillet, après le premier confinement, elle avait demandé au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, de rendre obligatoire la traçabilité des produits issus de l’aquaculture dans la grande distribution et la restauration. Cette mesure vise à valoriser les produits français face à la concurrence chinoise notamment.
 
En parallèle, elle a attiré l’attention du Ministre des Comptes publics pour ramener le taux de TVA à 5,5% pour le caviar produit en France. Ce taux est déjà appliqué aux produits d’excellence comme la langouste, le foie gras et la truffe.
 
Dernièrement, Sophie Panonacle est intervenue, à nouveau, auprès des Ministres de la Mer et de l’Agriculture, pour les alerter sur la situation des éleveurs d’esturgeons et producteurs de caviar en Nouvelle Aquitaine. Une fois de plus, il s’agit de privilégier l’origine France des produits de l’aquaculture vendus à l’approche des fêtes de fin d’année. Cette période représente 75 % de leur chiffre d’affaires annuel.
La ferme aquacole l’Esturgeonnière, installée au Teich, est un fleuron de notre économie locale. Elle emploie 18 salariés disposant d’un savoir-faire remarquable. Au même titre que l’ensemble des entreprises de notre territoire, elle a besoin de notre soutien.
Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher