Résidus pétroliers et Economie circulaire

 Dans A l'Assemblée Nationale, Actualités, Team Maritime
A l’occasion de l’audition de l’Observatoire Energie-Climat en Commission Développement durable, j’ai souhaité poser la question sur l’intégration des résidus pétroliers dans l’économie circulaire pour mettre un terme aux dégazages sauvages en mer. Voici ma question :
 
La convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL) oblige les bateaux à décharger leurs déchets hydrocarbures à quai, afin de mettre un terme aux dégazages sauvages en mer. Or, l’application inégale de cette convention n’a pas permis d’éradiquer entièrement ce phénomène. En effet, plus d’un million de tonnes de résidus pétroliers sont encore déversés chaque année dans les mers du monde.
 
Pour changer ces comportements, des PME françaises se sont mis en tête d’acheter ces boues machines et fonds de cuves afin d’en assurer la collecte, et ainsi intégrer les résidus hydrocarbures dans l’économie circulaire. Elles ont entrepris de recycler ces résidus pétroliers pour in fine les réinjecter dans le carburant.
 
Alors que le prochain projet de loi Energie va permettre la transposition de la directive relative à la promotion de l’énergie produite à partir de sources renouvelables, pensez-vous que cette production de carburant à base de carbone recyclé pourra être considéré comme un carburant éligible au titre de la directive ?
Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher