Rapport Happy Blue Days, pour une économie maritime compétitive et décarbonée

 Dans A l'Assemblée Nationale

⚓️ HAPPY BLUE DAYS ⚓️
Rapport issu de la concertation nationale de la Communauté maritime

Rapport remis au Président de la République Emmanuel Macron le 18 juin et le 23 juin à la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne

https://www.document-en-ligne.fr/sophie-panonacle/rapport/

La pandémie du Coronavirus nous a frappés, de plein fouet avec une extrême brutalité, offensant nos libertés et blessant nos chairs. Le constat est là. L’ampleur des dommages est à la mesure de la violence des éléments que nous avons dû affronter.
L’économie de la mer a été gravement touchée, aucune filière n’a été épargnée. Toutes les entreprises et leurs salariés ont été affectés.
Les crises sanitaire et économique nous obligent à repartir encore plus déterminés et nous contraignent à transcender nos idées et concrétiser nos projets. Elles nous permettent aussi de relever de formidables défis. Plus que jamais, le cap est de tracer une nouvelle voie qui préserve nos océans et contribue au développement harmonieux de l’économie bleue.
La communauté maritime a participé à un travail exemplaire qui a une nouvelle fois démontré l’esprit d’équipage qui prévaut chez les gens de mer. Le résultat de ce travail que nous présentons dans ce rapport est le fruit d’une large concertation qui définit les contours d’une économie maritime compétitive et décarbonée.
Les filières économiques de la mer fortes de leurs organisations professionnelles et de leurs partenaires sociaux, les corps intermédiaires, les associations et les ONG indispensables vigies de la protection de l’environnement marin, les scientifiques engagés et les enseignants dévoués, veulent, ensemble, embrasser pleinement notre destin maritime.
Les régions et les collectivités locales, sont prêtes à co-construire avec l’État la politique maritime de la France, dans toutes ses composantes, sur tous les territoires de l’Hexagone et de l’Outre mer.
Notre nation dispose d’un potentiel maritime exceptionnel, aujourd’hui, largement sous-estimé. Dans le même temps, la mer offre un océan de solutions pour relever les défis de demain, aujourd’hui, largement méconnu. Protéger du chômage 400 000 femmes et hommes est l’enjeu immédiat. Pour l’avenir, nous avons l’ambition de faire de la filière maritime un gisement de nouveaux emplois.
Nous faisons le choix de nous engager pleinement et nous proposons un plan de relance exigeant et ambitieux. Cent cinquante mesures composent le nouveau carnet de bord de la communauté maritime.

L’accélération de la stratégie maritime s’appuie sur les principes suivants :

👉 Les investissements doivent permettre l’émergence d’un modèle économique plus résilient, plus protecteur et plus souverain
👉 Le dialogue social et la formation doivent permettre l’amélioration des conditions de travail
👉 Le programme structurant de recherche sur l’océan doit permettre de conforter notre politique maritime en l’étayant sur une connaissance scientifique solide
👉 La connaissance de l’océan et la gestion durable de ses ressources doivent permettre de sanctuariser la biodiversité marine
👉 L’éducation maritime des citoyens doit permettre de provoquer une formidable envie de mer notamment pour la jeunesse
👉 La place prépondérante de France dans les instances et négociations internationales liées au maritime doit permettre de porter haut le pavillon français

Le XXIème siècle sera maritime. Nous en sommes profondément convaincus et nous sommes prêts à embarquer pour faire, ensemble, la traversée.

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher