Présentation de ma circonscription

 Dans En Circonscription

Dune du Pilat, Presqu-île du Cap-Ferret, Forêt des Landes de Gasgcone, Près-salés, Réserves Naturelles, Domaine de Certes…

La 8e circonscription de la Gironde regroupe 12 communes, dont 10 ouvertes sur le littoral du Bassin d’Arcachon : Andernos, Arcachon, Arès, Audenge, Biganos, Gujan-Mestras, Lanton, La Teste de Buch, Lège-Cap-Ferret, Le Teich, Marcheprime et Mios.

Avec 128 000 habitants au dernier recensement réalisé par l’INSEE, en 2014, elle constitue la deuxième aire urbaine du département de la Gironde. En moins de 50 ans, le territoire a vu sa population multipliée par deux, en raison d’une très forte attractivité. L’installation de nouveaux ménages est en effet le moteur de cette croissance ; le solde naturel observé étant aujourd’hui négatif. Le cadre de vie est souvent cité comme principal argument des nouveaux arrivants, mais le desserrement de la métropole bordelaise et son expansion vers l’ouest impacte également les communes de la circonscription. La ville de Mios connait par exemple la croissance démographique la plus forte de tout le département de la Gironde.

L’Etat estimait, en 2009, à 100 000 le nombre d’habitants supplémentaires sur le Bassin d’Arcachon d’ici à 2030. Cette tendance d’une forte croissance démographique devrait donc se maintenir à un rythme soutenu, ce qui n’est pas sans soulever plusieurs questions. En effet, si cette dynamique est a priori un atout, comparée à d’autres territoires, il n’en demeure pas moins que la rapidité de ce développement fragilise les équilibres locaux et pèse finalement sur son attractivité à plus long terme. De nombreuses interrogations demeurent vis-à-vis de l’urbanisation, des équipements et des infrastructures, des services ou de l’emploi. Des problématiques en termes de logements ou de déplacements sont bien connues et risquent de s’intensifier.

La richesse du patrimoine naturel du Bassin d’Arcachon – sites Natura 2000, réserves naturelles, parcs naturels régional et marin – constitue le véritable ciment de l’identité du territoire. La mer et les forêts en sont deux marqueurs intrinsèques qui participent à la qualité de vie et à sa force économique. La pression ainsi exercée par l’homme oblige à penser le territoire sur le long terme, afin d’agir pour préserver un juste équilibre entre son environnement et son développement.

Quelques grandes données et tendances (source : INSEE – données 2014) :

  • surface du territoire : 924 km2
  • 128 000 habitants en 2014, soit +66 000 habitants entre 1968 et 2014 (58 610 ménages)
  • une croissance démographique exceptionnelle : la population a doublé en moins de 50 ans
  • un solde naturel négatif en raison de l’augmentation du nombre de décès
  • une tendance au vieillissement : la moitié de la population est âgée de 45 ans ou plus
  • la part des familles monoparentales est en augmentation et la taille des ménages diminue
  • les familles monoparentales regroupent davantage des femmes seules avec enfants
  • le chômage est proche de celui observé dans l’ensemble du département de la Gironde
  • le chômage touche davantage les femmes et les 15-24 ans
  • l’emploi évolue deux fois plus rapidement sur le Bassin d’Arcachon que dans le reste de la Gironde
  • un quart des 15 ans ou plus sont non scolarisés ou non diplômés
  • les actifs sont plus nombreux sur le territoire, en comparaison au nombre d’emplois disponibles
  • deux-tiers des établissements relèvent du secteur du commerce, des transports ou des services
  • 66% des résidents sont propriétaires
  • les ménages sont très largement motorisés : 91% possèdent au moins un véhicule
  • le territoire compte 66 hôtels, 42 terrains de camping et 14 autres hébergements collectifs
  • 32% des logements sont des résidences secondaires ou occasionnelles
Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher