Le Plan de relance est destiné principalement aux PME régionales

 Dans Actualités, En Circonscription

J’ai pu faire le point avec Agnès Pannier-Runacher, Ministre chargée de l’Industrie, sur la situation économique et industrielle en Région Nouvelle-Aquitaine.

J’ai ainsi constaté que les chiffres d’investissements industriels productifs et de soutien direct de l’Etat indiquent clairement que le Plan de relance profite avant tout aux PME.

Soutenir les filières automobile et  aéronautique

En effet, dès début décembre, le gouvernement a choisi de venir en soutien aux filières automobile et  aéronautique. Ces deux secteurs sont stratégiques pour notre économie régionale.

En région Nouvelle-Aquitaine, 23 premiers projets lauréats (17 aéronautique et 6 automobile), représentant un investissement productif de plus de 42,3 millions d’euros, bénéficieront d’un soutien de près de 18,4 millions d’euros au titre des fonds de modernisation automobile et aéronautique. Les entreprises sont exclusivement des PME régionales. Qu’il s’agisse de Luxor Lighting à Angoulême, équipementier automobile, Cartol Industrie à Cerizay, spécialisé en tôlerie soudée, AXYAL à Sauvagnon, spécialisée dans la transformation de plastiques et composites, ou encore Exameca à Serres-Castet , spécialisée en mécanique pour les moteurs d’avion, toutes rentrent dans la catégorie des PME et ETI.

Accélérer les investissements industriels en région

Par ailleurs, le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires est un dispositif performant pour financer les projets industriels les plus structurants pour notre région.

Après une première sélection de 10 lauréats en novembre 2020, ce sont 16 nouveaux projets qui bénéficieront d’un soutien global de 9 millions d’euros pour un volume d’investissement prévisionnel de 41 millions d’euros. Ces 16 projets devraient entraîner la création de plus de 300 emplois directs.

Les entreprises qui bénéficient de ces aides sont en majorité des PME. Les projets menés par ces entreprises abordent les grands enjeux actuels de l’industrie : la modernisation des outils de production et le développement de l’industrie 4.0, la préservation des savoir-faire, la relocalisation, l’amélioration des conditions de travail et la transition écologique. Citons par exemple les PME Wersalit à Rochefort, Poudrex à Brive-la-Gaillarde ou Kipoluie à Mios.

Le double partenariat Etat-Région et Région-CCI

Je me réjouis que les PME soient en priorité bénéficiaires du Plan de relance. La contractualisation entre l’Etat et la région Nouvelle-Aquitaine et la collaboration de notre région avec la CCI Nouvelle-Aquitaine répondent à l’urgence de la situation économique et sociale. Les entreprises et leurs salariés méritent cette mobilisation.

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher