Un nouveau soutien financier à l’ostréiculture et à l’aquaculture

 Dans Actualités, En Circonscription

Je suis intervenue à plusieurs reprise ces derniers mois pour venir en aide aux secteurs de l’ostréiculture et de l’aquaculture. Dans le cadre du Plan de sauvegarde ces entreprises, fortement impactées par la crise sanitaire de la Covid-19, ont pu bénéficier d’aides mise en place par l’état.

Un nouveau dispositif spécifique vient d’être annoncé, conjointement par la Ministre de la Mer et le Ministre de l’Agriculture, pour compenser la perte de chiffres d’affaires liés aux difficultés engendrées par l’épidémie.

Il s’agit d’une mesure ouverte dans le cadre du Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et les Pêches (FEAMP). Sont concernées les entreprises qui ont subi une perte de chiffres d’affaires d’au moins 20% sur la période du 1er février 2020 au 31 décembre 2020. Un plancher de 1500 € et un plafond de 300 000 € ont été instaurés.

La mesure, dans un premier temps est dotée d’une enveloppe de 20 millions d’euros. Les modalités d’application de cette mesure en France ont été définies en concertation avec les organisations professionnelles de la conchyliculture et de la pisciculture.

Les dossiers de demande d’aide sont disponibles sur le site Europe en France ici.

Ils pourront être déposés jusqu’au 30 avril 2021 auprès de FranceAgriMer.

Je poursuis ma mobilisation auprès du Premier Ministre et des ministres concernés pour soutenir les ostréiculteurs et les aquaculteurs français et plus particulièrement ceux du Bassin d’Arcachon.

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher