Journée mondiale contre le cancer

 Dans Actualités, Focus Assemblée
Le 4 février 2021 a eu lieu la journée mondiale contre le cancer.
Aujourd’hui en France, le cancer reste la première cause de mortalité. Les études démontrent que 40 % des cas pourraient être évités.
C’est pour atteindre cet objectif que le Président de la République a présenté la stratégie nationale de lutte contre les cancers : un plan ambitieux, sur dix ans, visant à s’attaquer à toutes les dimensions de cette maladie.
De la prévention à la prise en charge en passant par l’accompagnement des patients.
Avec un budget renforcé de 1,74 milliard d’euros pour les cinq prochaines années, ce plan se décline autour de quatre axes :
  • Améliorer la prévention, primaire comme secondaire.

Une politique de prévention est fondamentale pour éviter les nouveaux cas.

Cela passe par un renforcement de la politique de prévention contre le tabac et l’excès d’alcool mais aussi par une meilleure visibilité de l’impact des produits que nous consommons (quantité d’alcool, de sucre, de calories, …).

Le tabac étant responsable de 29 % des nouveaux cas de cancers chez l’homme et de 9,3% chez la femme, il est nécessaire de renforcer la politique anti-tabac.
La stratégie se donne ainsi comme objectif de voir émerger d’ici 2030 une première « génération sans tabac »
  • Limiter les séquelles et améliorer la qualité de vie des patients.

L’objectif est de réduire de 2/3 à 1/3 la part des patients souffrant de séquelles 5 ans après leur diagnostic. Cette dimension sera prise en compte dès l’élaboration des traitements et des thérapies.

  • Consacrer la moitié du budget global à la recherche.

Ces financements sont essentiels pour améliorer les traitements existants et en développer de nouveau.

  • S’assurer que les progrès en matière de lutte contre les cancers bénéficient à tous.
Un cancer détecté tôt est généralement plus facile à traiter et à guérir.
Aujourd’hui, 9 millions de personnes se font dépister chaque année en France. Il nous faut davantage sensibiliser la population au dépistage et simplifier l’accès aux tests.
L’objectif de la stratégie est de dépister 10 millions de personnes par an à partir de 2025.
Ce Plan ambitieux est porteur de progrès et d’espoirs.

 

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher