Les infirmiers et sage-femmes libéraux ne doivent pas être oubliés

 Dans A l'Assemblée Nationale, Actualités

Sophie Panonacle, députée du bassin d’Arcachon, a écrit le 30 juillet 2020 à Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, pour demander que les infirmières et infirmiers libéraux, puis les sages-femmes, soient pris en compte dans le cadre de la revalorisation des salaires et des carrières des professionnels de santé.

« Les infirmières, les infirmiers libéraux et les sages-femmes ne doivent pas être oubliés« , a ainsi insisté la députée de la 8ème circonscription de Gironde dans ces deux courriers adressés à Olivier Véran.
👉Les infirmières et les infirmiers libéraux prennent en charge près d’1 million de patients par jour. Ils ont été fortement mobilisés lors de la crise du covid-19 et souhaitent une meilleure prise en compte de leur situation financière.
👉De même, les sages-femmes sont restées entièrement dévouées, en libéral comme à l’hôpital, pour assurer la sécurité des femmes et des nouveau-nés.
👉Leur statut hybride, profession médicale selon le Code de la Santé Publique, et administrativement assimilé aux professionnels non-médicaux au sein des hôpitaux, ne leur a pas permis de porter leurs revendications dans le cadre du Ségur.
👉Dès lors, dans quelles mesures est-il possible d’envisager, en concertation avec les organisations syndicales, d’ouvrir le dialogue sur une meilleure reconnaissance de leurs professions ?
Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher