Cérémonie de voeux aux habitants de la circonscription

 Dans En Circonscription, Focus Circonscription

Vendredi soir, Sophie Panonacle, Députée de la 8ème circonscription de Gironde a présenté ses voeux pour l’année 2020 aux habitants de sa circonscription salle du Tir au Vol à Arcachon.

Après avoir remercié les autorités civiles et militaires, les associations, les professionnels, toutes les femmes et les hommes présents à cette cérémonie, Sophie Panonacle a rendu compte de son activité parlementaire et présenté ses projets. « Les élus doivent justifier publiquement de leur missionC’est pour moi un acte indispensable pour garantir le bon fonctionnement de notre démocratie« , a t’elle déclaré.

Sophie Panonacle a ainsi évoqué son engagement, plus affirmé que jamais, pour le secteur du maritime et le développement de l’économie bleue en France tout en veillant à ne pas reproduire en mer les abus commis sur terre.
A son initiative, deux événements importants pour le maritime auront d’ailleurs lieu en 2020 à l’Assemblée nationale :
– une semaine de contrôle en février
– un colloque pour l’emploi en avril

Un pacte en faveur des droits des femmes adressé à tous les candidats

La Députée du Bassin d’Arcachon a aussi annoncé la proposition qu’elle a faite à tous les candidats aux élections municipales dans les 12 communes de sa circonscription pour qu’ils signent un pacte en faveur des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes. Et cela dans le prolongement de ses fonctions à la Délégation des Droits des Femmes.

Sophie Panonacle a achevé son discours par une annonce qui consacre le travail qu’elle a accompli pour la protection des océans.  En effet, les Députés de l’outre-mer ont souhaité qu’elle les rejoigne au sein de la Délégation aux Outre-mer (DOM). « Nous allons ensemble porter une véritable ambition maritime pour notre pays« , a affirmé la Députée du Bassin.

A tous les sauveteurs de la SNSM présents en nombre lors de cette cérémonie, Sophie Panonacle a rappelé : « 2020 sera une nouvelle année de soutien sans réserve à l’institution et aux bénévoles de la SNSM. Ils connaissent ma mobilisation à leurs côtés. Leur donner les moyens financiers d’accomplir leur mission de service public est un devoir pour l’Etat. J’y veillerai« .

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher