Naufrage du Grande America : suivi des conteneurs perdus

 Dans A l'Assemblée Nationale, Actualités, Focus Assemblée, Team Maritime

Un premier conteneur perdu lors du naufrage du Grande America a été remorqué au Port atlantique de La Rochelle

Chaque année, environ 10 000 conteneurs sont perdus en mer, ce qui pose deux problèmes : sécuritaire et écologique. C’est pourquoi j’ai proposé à François de Rugy la mise en place d’un système d’identification numérique des chargements, et un dispositif de géolocalisation des conteneurs.

En effet, le naufrage du Grande America met en lumière la nécessité de traçabilité par l’identification des marchandises, notamment les produits dangereux, la mixité des produits incompatibles entre eux et le poids précis des conteneurs.

La France pourrait défendre l’idée, dans le cadre de l’Organisation Maritime Internationale, d’une amélioration de la réglementation des marchandises transportées. Elle pourrait proposer un système d’identification numérique des produits chargés, véritable carte d’identité du conteneur, qui permettrait d’avoir une parfaite connaissance des marchandises transportées.

Associée à la mise en place d’un dispositif de géolocalisation des conteneurs de type boîte noire, pour assurer la surveillance de la dérive et l’échouage des conteneurs, cette mesure permettrait de répondre à ce double enjeux sécuritaire et écologique.

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher