Le statut des sages-femmes hospitalières

 Dans Newsletter

Sophie Panonacle attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur le statut des sages- femmes hospitalières. Malgré leur parcours d’études (concours paces ou pass, 5 ans d’études…), la profession de sages-femmes hospitalières ne bénéficie pas d’un statut médical reconnu. Profession médicale selon le code de la santé publique au même titre que les médecins, elles sont administrativement assimilées aux professionnels non médicaux des hôpitaux. Cette situation créé un préjudice financier pour les sages-femmes hospitalières. Pour cette raison de nombreuses maternités manquent aujourd’hui de personnel.

Aussi, elle lui demande s’il envisage de valider la reconnaissance des sages-femmes comme praticiennes de premier recours en périnatalité et en santé des femmes.

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher