État de catastrophe naturelle pour les ostréiculteurs du bassin d’Arcachon

 Dans Newsletter

Sophie Panonacle attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur la demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les ostréiculteurs du bassin d’Arcachon. En effet, les pluies de janvier et février 2021 ont provoqué d’importantes inondations entraînant des débordements des systèmes d’assainissement des communes autour du bassin d’Arcachon. Ces inondations sont responsables de la contamination des coquillages au norovirus. Le 18 février 2021, après plusieurs cas de toxi-infections alimentaires, un arrêté préfectoral a ordonné l’interdiction de ramasser, de pêcher, de vendre et de consommer tous les coquillages provenant du bassin d’Arcachon, y compris les huîtres. Face à cette situation, les ostréiculteurs du bassin d’Arcachon souhaitent que l’état de catastrophe naturelle soit reconnu étant donné que la contamination des coquillages provient d’un évènement climatique majeur.

Elle lui demande ainsi s’il peut répondre positivement à l’attente des professionnels de la conchyliculture du bassin d’Arcachon.

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher