METOO ET APRES ? LE REGARD INSTITUTIONNEL

 Dans En Circonscription

Dans le cadre des 3° Rencontres de l’Egalité, organisées par Femmes Solidaires à La Teste, j’ai été invitée à faire un point sur le mouvement #MeToo, autour de la sociologue Johanna Dagorn, la journaliste féministe Samia Messaoudi, la présidente du Haut Conseil de l’Égalité Danielle Bousquet, et la déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de la Gironde Cendrine Léger.

J’ai souligné que la parole en politique aussi s’est libérée et  j’ai rappelé la nécessité de passer par la loi pour progresser. Si la pensée est globale, l’action doit être locale avec tous les acteurs territoriaux associés.

Des actions concrètes sont menées aujourd’hui, notamment en faveur des femmes victimes de violences. Des réunions de travail se sont mises en place à la Sous-Préfecture d’Arcachon, où j’ai le plaisir de réunir les associations, les CCAS, les forces de l’ordre et maintenant des membres du corps médical.

Les Talents de l’Egalité que je remets depuis 2 ans, participe du même mouvement en mettant à l’honneur ceux qui font de l’Egalité leur quotidien sur le territoire.

 

 

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher