Renouvellement des effectifs de gendarmerie

 Dans En Circonscription

Après ma rencontre avec la compagnie de gendarmerie du Bassin d’Arcachon, j’ai adressé au ministre de l’Intérieur une question écrite concernant le renouvellement des effectifs de gendarmerie, dans un contexte de nombreux départs à la retraite et de création de postes (2 500 d’ici la fin du quinquennat).

Retrouvez ci-dessous le texte de la question 👇

Mme Sophie Panonacle interroge M. le ministre de l’intérieur sur l’enjeu que constitue actuellement le renouvellement des effectifs de gendarmerie.

En raison d’un pic générationnel, la gendarmerie connait une hausse significative du nombre de départs en retraite de ses personnels. Cette dynamique ne devrait pas s’estomper avant 2022. Avec la gestion du flux habituel liée au recrutement et à la formation des gendarmes adjoints volontaires engagés pour une période maximum de 5 ans, la gendarmerie se retrouve ainsi confrontée à un défi majeur en termes de renouvellement de ses moyens humains.

En outre, le Président de la République s’est engagé à créer 2 500 postes de gendarmes d’ici à 2022, dont 643 emplois dès 2019 (inscrits dans la loi de finances).

Dans ce contexte de fort renouvellement des ressources humaines de la gendarmerie, elle lui demande de bien vouloir lui faire part des données précises concernant les départs en retraite jusqu’en 2022 et les mesures engagées pour assurer, dans les meilleures conditions, les processus de recrutement et de formation de nouveaux personnels.

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher