Pénuries de médicaments et de vaccins : réponse d’Agnès Buzyn

 Dans En Circonscription

Je viens de recevoir la réponse de la Ministre des Solidarités et de la Santé suite à ma question écrite sur la problématique de l’indisponibilité de médicaments et de vaccins.

Des dispositions sont entrées en vigueur en 2016 et 2017, notamment pour prévenir le risque de rupture de stocks pour les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur. Elles ont fait l’objet d’une mise en œuvre progressive par les industriels concernés, en lien avec l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament.

Comme le signale la Ministre dans sa réponse, ces mesures n’ont cependant pas suffisamment permis de pallier les ruptures de stocks de médicaments. Le bilan dressé en 2018 montre une augmentation de plus de 40% de rupture de stock.

Des axes d’amélioration ont été identifiés et vont être renforcés. En parallèle, l’ANSM continue d’échanger avec ses homologues européens afin de faire des propositions d’actions au niveau européen. Le phénomène n’est en effet pas limité au seul territoire français.

👉 Retrouvez la réponse complète de la Ministre au lien suivant : http://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-15798QE.htm).

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher