Développement du transport fluvial

 Dans A l'Assemblée Nationale, Actualités

Dans le cadre du collectif Accélérons, j’ai invité les acteurs du fluvial pour échanger sur le développement de leur secteur.

En effet, le transport fluvial consomme 2/3 de carburant en moins que le transport routier, mais aussi émet 3/4 d’émissions de CO2 en moins que ce mode de transport. S’il faut 250 camions pour transporter 5 000 tonnes de marchandises, seulement 1 convoi fluvial est nécessaire pour ce faire.

Emissions de CO2 réduites, faible consommation de carburant, fluidité du trafic : et si on accélérait le développement du transport fluvial ?

Merci à Jean-Marc Zulesi, Agir pour le fluvial, CMA CGM, le Comité des Armateurs Fluviaux, la Plateforme GNL et à l’Association Française du Gaz pour cet échange !

Articles Récents

Commencez votre saisie et appuyez sur Entrée pour rechercher